Pour un ami ...

 

 

200915    -      Adieu ! Joseph...

 

Avec ton verbe haut et sans peur, tu plaquais ''l'apostrophe sans compromission aux hâbleurs.

 

Ton intime conviction du devoir de veille contre les turpitudes des pouvoirs, portait ta fermeté dans ton engagement pour la défense de notre milieu rural littoral, et pour l'expression de ses valeurs traditionnelles qu'avec tendresse, tu as gravé de ta plume. 

 

Merci pour ton exemple à La Vigie,

Nous ferons prospérer cet héritage.

 

pour La Vigie,

le président,

 

Jean Baptiste DURAND

 

La folie des grandeurs lui coûte son siège et surtout le rejet de son Grand Projet Inutile qu'il voulait Imposer. L'instigateur du projet de port à Bretignolles-sur-Mer est mis hors de combat. Ce 10 juillet 2020 François BLANCHET est élu président de la Communauté de communes du Pays-de-Saint-Gilles-Croix-de-Vie et entend changer d'orientation.

Christophe CHABOT éliminé !

10  Juillet 2020,  il y a 45 ans le 10 juillet 1975 naissait Le Conservatoire du Littoral.

En ce jour anniversaire les souhaits formulés dans la charte de l’association LA VIGIE sont en voie d'être enfin pris en compte.

Ce 10 juillet 2020 le Conseil Communautaire du PSG (Pays-de-Saint-Gilles) écarte Christophe CHABOT, le président instigateur et promoteur du projet de port sur la commune de Bretignolles-sur-Mer, commune dont il n’est plus maire.

 

Katia VIEL élue maire à Saint Hilaire de Riez applaudie par François BLANCHET

Monsieur François BLANCHET, maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, est élu président de la communauté de communes.

 

La Vigie apprécie l’annonce des propositions du nouveau président qui tendent à réaliser l’abandon du projet de port et à rétablir les priorités territoriales au service de l’intérêt général.

Le président François BLANCHET a décidé un moratoire sur le dossier de port. Le projet ne cadre plus dans les orientations d’un nouveau plan de  gestion du territoire.

 

 

 

Pour la Vigie le choix est simple : le nouveau conseil devra répondre oui à une motion obligatoire d’abandon définitif du projet.

La Vigie prend acte de cette toute autre vision de gouvernance en rappelant que la prise en compte de sa Charte demeure sa mission jusqu’au bout.

 

L’heure n’est plus aux tromperies du meneur déchu, l’heure n’est plus soumise à son entêtement obsessionnel.

Pour les recours en contentieux de ce projet, c’est à l’évidence un verdict d’illégalité qui se produirait. Il n’y a pas lieu d’attendre, il convient de stopper l’hémorragie de l’argent public pompé par les procédures juridiques.

 

Des éléments concordants de renoncement au projet sont avérés. Ces éléments ont été à plusieurs reprises déclarés conditions sine qua non. Le conseil communautaire a l’embarras du choix pour prendre la décision qui s’impose à présent : l’annulation pure et simple du projet :

L’indécente et mensongère Utilité Publique, l’énormité des risques financiers pour la collectivité, les appels d’offres opaques douteux, tout cela pour passer en force contre nature et conscience, un projet écocide.

 

La Vigie déplore :

 

-         -   Le mépris institutionnel fait à ses membres et à tous les opposants,

 

-          -  Le déni de la légalité par le préfet qui, il y a juste un an, le 16 juillet 2019, déclare le projet ‘’d’Utilité Publique’’ ?

 

-          -  Le lancement des travaux destructeurs qui ont provoqué des réactions jusqu’à la désobéissance civile de certains.

 

-         Le constat affligeant : les recours ne sont pas suspensifs.

 

-         L’incroyable manipulation qui subjugue encore l’esprit de certains en dépit des réalités objectives avérées.

 

Dans l’éventualité où le projet serait engagé dans un moratoire, c’est-à-dire une attente de nombreuses années de procédures avant le verdict des jugements définitifs, La Vigie rappelle la nécessaire mobilisation et fermeté dans notre engagement,

La charte de La Vigie est sans équivoque. Cette Charte est légitimement la raison de notre lutte pour la protection de ce bout de Nature qu’est le site exceptionnel remarquable de la Normandelière.

 

L’élimination salutaire de  l’obstacle majeur, ce 10 juillet 2020, doit se concrétiser en abandon définitive du projet de port.

 

Soutenez La Vigie en adhérant avec vos cotisations ou dons.

Nous devons tenir jusqu’au bout de notre Charte.

Merci à chacun pour votre fidélité qui a fait enfin bouger les lignes, restons vigilants pour en finir.

 

bien à vous,                   le président                 Jean Baptiste Durand

 


200520 nouvel appel d'offre - voir communiqué Vigie

200520 nouvel appel d'offre - voir communiqué Vigie

a voir les clips de nos amis les Vigies Pirates :

Communiqué de presse du 9 avril 2020 -  évacuation de la ZAD

Un temps pour chaque chose...

Chaque chose en son temps !

Déjà depuis 2017, le temps des recours a commencé, il sera long, trop long...                                          le temps de l'action sur le terrain commence....  par   #BALANCETONPORT   6 octobre 2019  sur le site avec plus de 2500 personnes, la suite,  blocage du chantier le lendemain  7 oct. les gardiens de la dune dressent leur camp de surveillance, puis  #BALANCETONPORT à la Roche-sur-Yon, le samedi 19 octobre avec plus de 1500 personnes  place Napoléon.

Contre le massacre du littoral de Bretignolles autorisé par le préfet,

plus de 2500 personnes se sont rassemblées à l'appel de La Vigie et des nombreuses associations qui la soutiennent.

Depuis la convergence des luttes active sur le terrain, la population fait son devoir de contestation légitime et dénonce le passage en force illégal des autorités directement sur le site de la Normandelière.