Newsletter N° 75

Newsletter n° 75                                                                                                                                                                          Novembre 2021

 

Chères adhérentes, chers adhérents,

 

Comme nous nous y étions engagés, et alors que l’actualité nous semble importante, nous revenons vers vous pour vous informer des derniers évènements significatifs en rapport avec la Vigie.

 

Nous vous avions fait part du décès de Mr Olivier Richard, adhérent de la première heure à la Vigie.

Olivier souhaitait qu’une cagnotte soit mise en place lors de ses obsèques, en lieu et place de fleurs et couronnes, l’argent de cette cagnotte devant être reversé à la Vigie. Le montant des dons a atteint la somme de presque 1.000 euros.

En votre nom à tous, nous tenons à le remercier et à remercier tous les donateurs.

Olivier, tu resteras pour toujours dans le « cœur » de la Vigie.

 

Par ailleurs, l’association « Demain Brétignolles », créée en 2008 en soutien des élus minoritaires de la liste « Réussir Brétignolles », a été dissoute en octobre dernier. A la demande de sa présidente, Martine LUCE (vice-présidente de la Vigie), les adhérents, en AG extraordinaire, ont donné leur accord afin que le solde de la trésorerie de l’association, d’un montant de 6.500 euros, soit reversé au profit de l’association la Vigie.

En votre nom à tous, nous adressons nos vifs remerciements aux membres du CA et aux adhérents de l’ex-association pour leur généreux don, que la Vigie s’engage à utiliser dans son combat pour la protection du site de la Normandelière.

 

Dans notre dernière newsletter n°74 d’octobre, nous vous informions de la mise en place par le maire de Brétignolles d’une concertation de la population dans le cadre de l’aménagement du site de la Normandelière.

Mr le maire nous a proposé un rendez-vous que nous avons accepté. Il convient de rappeler que c’est la première fois en 18 ans d’existence que la Vigie est consultée par un maire de la commune…

Nous avons su le faire remarquer à Mr le maire et aussi l’en remercier.

Le 17 novembre, Martine LUCE, vice-présidente, Pascale LHUILLIER, secrétaire, et moi-même sommes allés à l’entrevue proposée. Le maire était entouré de son DGS et de 7 personnes de l’équipe municipale.

Nous pouvons retenir de cet échange que la municipalité, en dépit de leurs propos plus que flous, n’a pas d’autre projet que la création d’un bassin à flot, c’est à dire la création d’un port de plaisance, de moindre dimension que le précédent, mais avec la même configuration.

Nous avons donc réaffirmé notre opposition à toute atteinte au domaine dunaire et au domaine publique maritime et que, néanmoins, nous restons disponibles pour poursuivre une concertation s’ils le souhaitaient.

Nous leur avons aussi rappelé toutes les contraintes juridiques et administratives auxquelles ils seront obligatoirement confrontés, avec pour conséquence un long retard pour le réaménagement du plan d’eau.

 

Vous trouverez ci-dessous notre communiqué de presse faisant suite à cette entrevue, ainsi que les articles de presse parus suite à celui-ci.

 

Encore et toujours, la Vigie se doit de rester mobilisée face à tout projet destructeur de la beauté et la richesse de ce site de la Normandelière.

 

Mais nous savons que nous pourrons toujours compter sur vous tous pour nous soutenir.

 

Bien cordialement.

 

Au nom de la gouvernance de la VIGIE,

 

Son président, Bernard BIRON

Communiqué de presse

Communiqué de presse                                                                                                                   La Vigie le 22 Novembre 2021

 

Dans le cadre de la concertation préalable concernant l’aménagement du site de la Normandelière, la Vigie a été conviée par le maire de Bretignolles Frédéric Fouquet le mercredi 17 novembre 2021.

 

Nous avons en premier lieu remercié le maire de cette invitation et nous lui avons précisé que la Vigie était une association de veille citoyenne mais en aucun cas une force de propositions comme le stipulent ses statuts.

 

Le maire a rappelé les trois critères nécessaires à leur vision du projet, à savoir : une mise à l’eau facile et sécurisée des bateaux, une attractivité à l’année et la prise en compte de la dimension naturelle et paysagère du site. Pour atteindre ces objectifs, selon lui, seul un bassin portuaire peut y répondre. Il précise que si cette solution s’avérait impossible, un plan B pourrait être étudié. A maintes reprises le maire a argumenté sur le fait que la descente actuelle pour la mise à l’eau des bateaux posait un véritable problème de sécurité pour les usagers de la plage. Il en déduit que la solution d’une cale de mise à l’eau ne peut être envisagée.

Nous avons alors demandé quelle était leur définition d’un bassin portuaire. Ils nous ont expliqué qu’il pouvait s’agir, soit d’un bassin à flots, soit d’un bassin d’échouage, avec pour les deux « accès à la mer par un chenal perçant la dune », ou d’un bassin en eau pour stocker les bateaux mais sans chenal .

 

Nous avons renouvelé notre opposition à toute atteinte au domaine dunaire. De même, nous les avons informés que nous avons alerté la  CDC pour une remise en état urgente du site détérioré en septembre 2019.

 

Nous avons rappelé que sur les ouvrages communs avec l’ancien projet, les questionnements soulevés par la commission de médiation restent d’actualité et que la Vigie valide le travail de la médiation. Il faudra obligatoirement de nouvelles expertises, qui induisent des études longues, couteuses, et de nouvelles autorisations avec un résultat incertain.

La population sera une fois de plus flouée dans son attente de réaménagement du plan d’eau.

 

Nous avons également souligné que les ouvrages de la partie maritime ( chenal, brise lames, plage d’amortissement .. ) seront forcément identiques à ceux du défunt projet . Leur coût  déjà chiffré est incompressible. Avec une capacité d’anneaux divisée par deux , le retour sur investissement sera problématique.

 

La Vigie est favorable à un aménagement du site de la Normandelière en respect avec la loi littoral et la préservation de la biodiversité, pour en faire un espace ouvert accessible à tous avec un bon équilibre des usages. Tout projet devra être non impactant, évolutif, et préserver l’identité du lieu et sa richesse.

 

 

En conclusion, la Vigie ne peut à l’heure actuelle, se prononcer sur ce projet de projet sans qu’une proposition concrète de la part du maire ne soit présentée.

Articles de presse

Journal des Sables 25/11/2021                                                 Ouest France 24/11/2021     


Newsletter N° 74

 

Chères adhérentes, chers adhérents,

 

Le vendredi 15 octobre dernier, la municipalité de Brétignolles a organisé une réunion publique sur le thème : aménagement d’un « Pôle nautique » à la Normandelière. Après avoir balayé 2 scénarios ne correspondant pas aux objectifs définis par l’équipe du maire, ce dernier a annoncé sa volonté de réaliser un nouveau projet de  « PORT A FLOT COMMUNAL ». Une concertation de la population a été lancée et cet éventuel projet devrait être présenté en début 2022.

De nouveau, le maire a encore et toujours repris les mêmes arguments : l’attractivité touristique et économique d’un port, la problématique de mise à l’eau sécurisée, la volonté des brétignollais d’avoir un port. Encore de la communication sans fondement. !

 

Mais nous devons regretter que cet éventuel projet bloque toute remise en état rapide du plan d’eau et du site. Rien ne sera entrepris pour répondre aux attentes des usagers avant de nombreux mois, voire années. Car de nombreux obstacles et problématiques d’ordre administratif et juridique bloqueront toute possibilité de réalisation de ce nouveau projet.

 

Il nous faut PLUS QUE JAMAIS rester mobilisés pour défendre le site de la Normandelière de tout projet nuisible à l’intérêt écologique du site. Nous saurons rappeler à la municipalité de Brétignolles que LA VIGIE sera toujours présente pour la protection de ce site exceptionnel. Nous, la gouvernance de la Vigie, avons d’ores et déjà entrepris des démarches et réflexions pour contrer leurs arguments.

Nous vous invitons à nous faire part de vos idées, réflexions pour réaménager de façon responsable cet espace laissé à l’abandon depuis de trop nombreuses années.

 

Vous trouverez ci-après notre communiqué de presse et articles de presse parus suite à la réunion publique.

Nous nous permettons aussi d’adresser un rappel aux personnes qui n’auraient pas renouvelé leur adhésion en 2021.

 

Forts de votre soutien moral et financier, nous vous assurons de toute notre détermination et de notre  engagement pour la sauvegarde du site de la Normandelière .

 

Bien cordialement.

 

Au nom de la gouvernance de la VIGIE.

Son président, Bernard BIRON

 

Communiqué de presse

Articles de presse

Ouest France 22 Octobre 2021                                                                Journal des Sables 28 Octobre 2021


Au revoir Olivier

Notre ami Olivier Richard nous a quitté après un long combat contre la maladie. L'association présente ses condoléances à sa famille.

Adhérent de la première heure à "La Vigie", intervenant pugnace sur tous les dossiers, il prouve son extrême engagement dans son souhait de ni fleurs ni couronne, en mettant à la place une cagnotte au profit de "La Vigie".

Nous lui exprimons notre plus grande admiration.

Son dernier message

Les dons en hommage à Olivier peuvent être adressés à :

La Vigie

BP 3

85470 Brétignolles sur mer

 

Sur le site helloasso.com

Association [ La Vigie -  Brétignolles sur mer ]

Rubrique : Je fais un don


Alerte : Un nouveau projet de port ?


L'après projet de port,   la priorité :                                                   c'est restaurer la zone de loisir de la Normandelière

Exigeons le réaménagement du Plan d'eau , merci de signer la Pétition en ligne  :

La suite de la suppression du projet de port c'est en priorité la réparation des dégâts : le réaménagement du plan d'eau de la Normandelière.
Le projet de port, n'en parlons plus !
Un collectif de citoyens à mis en place une pétition en ligne pour la réhabilitation du plan d'eau.
La Vigie approuve cette initiative et vous engage à soutenir ce collectif.
Merci de signer la pétition en ligne : S'il vous plait vite signez la pétition en ligne :

Après 19 ans d'obstruction au dialogue,

Enfin nos arguments ont été étudié et pris en compte.

Ils ont conduit à la décision d'abandon du projet de port.


Voir conclusion du vote  en 35 secondes

C0MMUNIQUE DE LA VIGIE

L'actualité situation

 

Communiqué de la VIGIE  23 juin 2021

 

Avec conviction La Vigie a pris part aux travaux de la commission de médiation de la Communauté de communes du Pays de Saint Gilles pour la défense de l’espace remarquable de la Normandelière et pour soutenir tous les acteurs du territoire qui s'engagent pour mettre en place un véritable projet de transition écologique. La protection du littoral ne va pas de soi, face aux menaces des hommes qui persistent à y porter atteinte et celles du dérèglement climatique, les enjeux sont devant chacun et réclament l’attention civique de tous pour une prise en compte sincère de l’intérêt public majeur local de notre territoire d’abord.

 

Le président, Jean Baptiste Durand

 

Cette lettre a été adressée aux élu(es) des communes de la communauté de communes le 22 juin 2020. Le 5 juillet, François BLANCHET déclarait sa candidature à la présidence de la com com. Le 10 juillet Il est élu et élimine Christophe CHABOT de la scène du pouvoir local. Du même coup il condamne le projet de port à l'abandon définitif qui ne tenait qu'à l'acharnement obsessionnel  du président déchu. (voir page d'actualité)

Dons de soutien et adhésion paiement sécurisé en ligne

Signez notre pétition cliquez sur le bouton en bas de page.


Le port en porte-à-faux

Légalité et légitimité ...

Le droit est pris en défaut. Le préfet à délivré un permis de détruire l'écosystème d'un Espace Remarquable.

 

L'opposition légitime a stoppé le chantier. Un statu quo lourd de responsabilité pour le préfet décideur des autorisations au  maitre d'ouvrage empressé d'utilisé la force publique. Ils portent la responsabilité d'avoir engagée un Ecocide.

 

Comment notre légitimité d'éxiger les jugements de la  légalité d'un projet avant sa réalisation, serait-elle répréhensible et condamnable alors que le projet est suspect et manifestement entaché d'irrégularités.

 

La légalité c'est d'abord le jugement à venir sur le fond.

La Vigie prend acte du refus de l'éxécutif de prendre en compte et de reconnaitre l’évidence des doutes exprimés par des milliers d'observations faites aux enquêtes publiques.

 

La Vigie dénonce les autorisations de travaux sans les jugements par le jeu malsain des recours non suspensifs.

L'acharnement à vouloir imposer le projet contre les règlements  justifie les recours déposés contre : le  SCoT, le  PLU,  la DUP,  l'Autorisation Environnementale…

 

Notre légitime défense de la Dune c'est le droit

 

 

 

 

Act 1   #BALANCETONPORT

La formidable démonstration de notre rassemblement du 6 octobre avec surfrider, plus de 2500 participants.

Alarme  !  urgence opposition

le massacre du littoral est commencé !

La vigie rappel que le site remarquable de la Normandelière est une ZAD ZONE A DEFENDRE depuis déjà 19 ans, dès l'annonce du projet de port incompatible sur sur ce site. L'autorisation du préfet ne fait que nous obliger à développer l'action public sur le terrain avec toutes les aides bénévoles et solidaires de notre lutte.

Scandaleux, la destruction de la réserve d'eau de la carrière. 340 000 m3

L'autorisation du projet de port permet au promoteur de vider cette carrière et de la reboucher avec les substrats de l'excavation des bassins portuaires, puis élever un dome au-dessus de 15 m de hauteur fermant la co-visibilité depuis la RD 38 vers la mer,  un terril à Bretignolles !

Act 2   #BALANCETONPORT

Démonstration confirmée  19 octobre place Napoléon La Roche-sur-Yon,  plus de 1500 personnes.

lire en priorité,

Le préfet délivre un permis de détruire

Contre les règles, les lois, l’exécutif et le préfet cèdent devant les aménageurs pour un projet de port sans Utilité Publique et anti-environnemental sur un espace remarquable.

le combat sur place n'est que la conséquence de l'ignominie des actes brutaux d'un abus d'autorité. D'un irrespect des habitants, violant leur lieu de vie,



à voir absolument

Le clip vidéo de la vigie :

l'espace remarquable et la coupure d'urbanisation de la Normandelière.



UN PORT À BRÉTIGNOLLES ?   UN PROJET IRRÉALISTE


Découvrez pourquoi EN UN CLIN D'OEIL :

Environnement

Artificialisation d'une zone naturelle espace remarquable de 80 ha. Défoncement d'ouverture de la dune classée en ZNIEFF II sur 150m pour faire entrer la mer dans les terres dans un bassin portuaire de 10ha creusé à 15m de profondeur détruisant une zone humide de 14 ha.

Plus de 2 millions de m3 de déblais répartis sur la zone avec le comblement d'une carrière  réserve d’eau douce d’environ

340 000 m3.

Economie

L’intérêt économique prétendu n’a jamais été prouvé. Déjà 8 millions d’euros dépensés pour des frais d’étude. Coût de l'ouvrage sous estimé. Besoins inventés et alternatives écartées.

Chantage à l'emploi. Pression d'intérêts privés.

Urbanisme

Destruction du site touristique le plus prisé de la commune par des milliers de vacanciers attirés chaque année par la beauté du site et son aspect naturel préservé.

Plages et dune bordière défoncées et bétonnées par un chenal séparant et fermant le passage entre les plages.

 

Politique

Entêtement incompréhensiblede 2003 à 2019 : publique en 2011, 7 avis défavorables de la commission d’enquête. avec 51 points de la enquête. Avis négatifs donnés par les Préfets successifs,
Avis négatifs de la DREAL.

Rejet du projet de port de Brétignolles au concours de ports exemplaires de 2016.

Deuxième enquête 2018 avis favorable avec plusieurs réserves. Le 16 juillet 2019 arrêté de DUP par le preéet.


L'INTÉGRALITÉ DU DOSSIER



LA VIGIE

L'espace remarquable de la Normandelière est notre bien commun aujourd'hui, il doit le rester pour demain et à jamais pour nos descendants.


vous trouverez dans cette page des informations de diverses provenances au gré des évènements et des circonstances qui seraient  en rapport avec  notre raison d'être.

La Vigie demande à toutes et à tous, de booster son action, déjà simplement en décuplant l'info, en la faisant suivre   à toutes vos relations et vos contacts, invitez chacun à se rendre sur ce site, à signer la pétition, et à adhérer à l'association, car avec vous, avec votre soutien, le bureau et son équipe de bénévoles savent que tout sera possible.


La force de l'association, c'est le nombre d'adhérents et les moyens financiers qu'elle aura.

Votre cotisation annuelle est une contribution solidaire essentielle aux actions de l'association.

Lors des assemblées, la cotisation annuelle a toujours été voté sur la base minimum de 5 € pour permettre l’adhésion de tous, ainsi vous pouvez ajouter un don d'un montant à votre convenance selon vos possibilités pour les besoins financiers des actions de l’association et notamment les recours juridiques.


Adhérent(e) ou non,  Relayez notre message  -  Signez la pétition

  •  la newsletter est le meilleur moyen de rester informé(e) des actualités et des actions de La Vigie.
  • inscrivez-vous en cliquant sur les boutons tout en bas de la page.