Le site global

L'état des lieux   -   Les classements


Un site à protéger

Le projet s'accaparerait un espace remarquable autant terrestre que maritime.

L'altération  du paysage naturel autant que sa fonction actuelle serait irréversible.

L'artificialisation bouleverserait les usages traditionnels et touristiques du site sans justification.

Pour la partie terrestre, le site abrite une zone humide classée de 14,9 ha, d'une zone verte naturelle agricole répertoriée en coupure d'urbanisation au POS de 1998, une dune classée en ZNIEFF en bordure des plages.

Le site comprend une partie maritime exceptionnelle partagée entre en ensemble de roches et les plages du Marais Girard et de la Normandelière formant l'anse dite du Repos. 


L'identité d'un espace remarquable


La zone de la Normandelière et du Marais Girard fait déjà l’objet de différents classements partiels . Ces classements doivent être conservés et complétés pour assurer sa protection de façon durable.

La partie littorale du site de la Normandelière et du Marais Girard.

La photo montre deux plages sur le site : la Normandelière et le Marais Girard. En bas de l’estran, le rocher appelé la Mouine sépare les deux plages. .
Face à la plage du Marais Girard s’étend l’Anse du Repos, avec au fond les Roches du Repos formées des rochers dits  « la Grande Roche » et  «Chipo». Les Roches du Repos forment une zone classée « protection oiseaux Natura 2000 » et « réserve oiseaux migrateurs » par arrêté préfectoral.


Les dunes du haut des plages du Marais Girard et de la Normandelière sont classées ZNIEFF II.  En prolongement nord, le littoral rocheux est classé L146-6. Le prolongement sud, c’est la dune de la plage des Dunes classée Natura 2000.


La partie rétro littorale du site de la Normandelière

La coupure d’urbanisation actée dans le POS

Les classements réglementaires des différentes parties rétro littorales de la Normandelière devront être précisés et à confirmer dans le PLU en cours d’élaboration :

    -  La zone humide,

    -  La coupure d’urbanisation, les co-visibilités, entre le bourg et le quartier des Dunes, ont été actées dans le POS de 1998.

    -  L’ancienne carrière du Brethomé,

Cet ensemble fait débat depuis l’annonce par la municipalité d’étudier l’implantation d’un port de plaisance à la Normandelière.

Le maire instigateur du projet veut faire disparaitre cette notion de coupure d'urbanisation dans la SCoT et le PLU.



L'espace public privatisé

Contraire à l'intérêt général, les plages seraient brisées par un chenal  au profit des locataires du port.